[031149]

Marc Lambert l’incarnation d’une passion !

Marc Lambert – Enseignant en dessin & croquis en sections MANAA et CPI.
Cours de dessin & croquis en MANAA – 4h / semaine

Quel est ton rôle en MANAA ?

Enseigner le dessin en MANAA, c’est mettre en place les bases, les fondations de leur futur parcours en art visuel. Car apprendre à dessiner, c’est d’abord apprendre à voir.

Que peux-tu dire sur la matière que tu enseignes ?

L’acte consistant à faire des traces sur une surface pour représenter un signe ou une image date de la préhistoire. Malgré l’évolution des techniques et matériaux, des styles et des modes, les bases du dessin sont restées imperturbablement les mêmes.
Le dessin est une matière fondamentale dans les métiers des arts appliqués.
C’est la première étape de tout projet. Sa maîtrise est donc indispensable. L’application d’exercices techniques adaptés permet d’acquérir un niveau satisfaisant et un style personnel si elle est accompagnée d’une pratique intensive.

Le dessin (principalement en MANAA) passe par un processus d’observation extrêmement bénéfique pour l’acuité visuelle. Il accentue la capacité à voir.
Ce qu’on dessine, on le comprend, on le connait.

Quelle est ta pédagogie ?

Je ne crois que peu aux sciences de la pédagogie. Ce n’est qu’une succession de recettes, souvent inadaptées au contexte, au public et au profil de l’enseignant.

Pour ma part, le but premier est la transmission de connaissances, lesquelles permettent d’évoluer, d’éveiller la curiosité et l’envie. Il faut bien sûr pour ça
une dose de psychologie, de bienveillance et de générosité.

Comment vois-tu ton métier d’enseignant ?

Il faut prendre conscience de l’aspect déterminant d’une scolarité. À l’âge de nos étudiants en MANAA, l’orientation peut influer sur le cours de leur vie (ce n’est pas rien). Les enseignants ont donc de grandes responsabilités, heureusement diluées dans le fait que nous travaillons en équipe.
D’autre part, ce métier est un stimulant intellectuel. Nous devons trouver les mots adaptés pour nous faire comprendre, et ce, face à des individus variés.
« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement ».

Nous avons en plus en permanence notre métier en tête. Lors de visites d’expositions, de lectures, de discussions, de voyages, nous sommes à l’affut de liens possibles avec notre matière.

Quelque chose à ajouter ?

Ma plus grande satisfaction est de complimenter un étudiant après avoir feuilleté son carnet de croquis.