img_5462

Témoignage de Florence Subarroca, étudiante en MANAA

Petite nouveauté au sein du blog BAAM Design !

À partir d’aujourd’hui, nous vous proposerons des articles témoignant
de l’expérience d’étudiants d’IPESAA.
La première élève à se prêter au jeu est Florence Subarroca,
étudiante de 38 ans en Mise à Niveau en Arts Appliqués.

– Quel est ton parcours ?

J’ai eu un bac SMS (médico-social) et fait des études de danse professionnelle (classique, jazz, contemporain) pour être danseuse et professeur de danse pendant quelques années. Suite à des douleurs physiques je me suis déjà réorientée une première fois en faisant un BTS esthétique cosmétique, j’ai travaillé en parfumerie, géré un institut et enseigné jusque là.

– Pourquoi as-tu décidé de te réorienter ?

Cette décision m’a pris du temps, je commençais à m’ennuyer intellectuellement.
Il me semblait avoir fait le tour dans le milieu de l’esthétique. J’avais envie de faire autre chose, de voir un autre horizon tout simplement. Pour ne rien te cacher, un jour j’ai réalisé que l’espérance de vie était longue et assez longue pour s’accomplir et faire ce que l’on aime.

– Quels sont selon toi les avantages à reprendre des études tardivement ?

L’avantage est d’être en pleine conscience de ses ou son choix, la motivation n’est pas la même, elle me semble plus grande, plus organisée et moins éparpillée.
… Et c’est rafraîchissant !

– Quelles étaient tes craintes et aujourd’hui sont-elles toujours présentes ?

Ma crainte était basée essentiellement sur mes capacités artistiques. Je suis plutôt rassurée aujourd’hui, car je me suis vite rendue compte qu’il s’agissait vraiment d’un apprentissage, sans forcément avoir de pré-requis en dessin dés le départ (mais ça doit aider !!!).
Ensuite il s’agissait davantage de doutes mais sur mes choix personnels, (arrêt de mon travail, chamboulement et réajustement de l’équilibre de vie). Ils ont disparus.

– Pourquoi as-tu choisi IPESAA ?

J’ai connu IPESAA en faisant des recherches sur internet, mon choix s’est fait grâce au contact positif avec la direction, la taille humaine de l’école qui créée un climat plutôt familial et par sa situation géographique proche du centre ville et de la gare !
Actuellement, je ne suis pas déçue de ma décision, j’apprécie la dynamique,
le rythme et le sérieux de la formation.

– Conseillerais-tu, maintenant que tu es en milieu de cursus, aux personnes qui ont envie de se reconvertir dans les arts appliqués de passer par une MANAA et pourquoi ?

Je le conseille vivement, la MANAA pose les bases du dessin et permet de découvrir et d’élargir notre vision dans les différents domaines, design graphique, design d’objet et design d’espace. Cela me paraît très utile afin de s’engager de manière sûre et avertie dans la suite des études.

« La reconversion demande une grande capacité d’adaptation,
quant à celle de la remise en question elle est essentielle voir
recommandée (surtout pour la MANAA). »